21.8.13

"Madame, j'ai sur lui de véritables droits
que je saurais sauver du caprice des lois."
  
(Racine, Phèdre, II, 2)

No hay comentarios:

Publicar un comentario